( 21 juillet, 2008 )

La paix selon Sarkozy

Sarkozy se félicite d’avoir rapproché le Liban et la Syrie qui, comme par magie, se sont mis à reprendre des relations diplomatiques après des décennies de « brouille » voire de guerre. Il fait de ce soi-disant succès une preuve du bien-fondé de son projet d’union pour la méditerranée, prétendant que l’union, si elle doit un jour exister, rapprochera les nations et évitera les guerres.

Les guerres entre états devraient, certes, diminuer dans la mesure où, réconciliés à l’idée de s’unir pour augmenter leurs profits grâce au libre-échange, les puissants de tous les pays méditerranéens éviteront de se chamailler. Mais que faire de la véritable « guerre » que ces messieurs, politiciens, militaires et grands patrons milliardaires, mènent aux peuples dans le but de garantir la possibilité d’exploiter à jamais des masses populaires corvéables à souhait. Car ce sont bien les tenants du grand capital qui sont les responsables de l’oppression, parfois sanglante, des peuples palestinien, syrien, libanais, et même israélien. C’est cette oppression qui engendre terrorisme et guerres civiles, et la paix ne pourra jamais exister dans ce contexte.

Fraternité entre les puissants de ce monde pour garantir une exploitation plus efficace des peuples, voilà la paix selon Sarkozy!

Parce que tous les peuples sont frères, parce que la paix ne peut être sans le respect des droits de l’Homme et l’arrêt de l’exploitation, combattons sur tous les fronts  une union méditerranéenne sur le modèle de l’Union Européenne, faite par les puissants, pour les puissants et contre les peuples.

Avec « Jo » Moustaki, je repense à ce « bel été qui ne craint pas l’automne, en Méditerranée… »

Pas de commentaires à “ La paix selon Sarkozy ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|